IdentifiantMot de passe

Bonjour,
Le groupe de presse économique ForumEco rassemble un ensemble de journaux hebdomadaires régionaux habilités à publier les annonces légales
Nos services
Nous Contacter !

  • Abonnez-vous
  • Appels d'offres par e-mail
  • Alerte Annonces légales

L'article de la semaine

Santé. À Dijon, Merck Médication Familiale a investi dans son site. Les équipes commerciales y disposent désormais d’outils à la pointe pour se former, alors même que le groupe développe une stratégie nouvelle pour sa marque Médiflor.

Merck fait de son site dijonnais une vitrine numérique

Un simple contact du doigt sur l’écran et voici qu’apparaît la fiche technique du produit, sa gamme de prix, ses différentes possibilités de conditionnement, l’état des stocks... Nous sommes dans la pharmacie virtuelle du site dijonnais de Merck Médication Familiale. C’est l’outil « dernier cri » destiné à former les équipes commerciales et marketing de la marque. Grâce à lui, elles peuvent se familiariser beaucoup plus vite aux évolutions des offres qu’elles sont appelées à vendre et valoriser auprès des officines et même découvrir les supports publicitaires sur lesquels elles pourront s’appuyer. 

C’est l’un des aspects les plus marquants de la refonte profonde qu’a vécu le site local de l’entreprise, qui emploie près de deux cents personnes. Un investissement qui n’a rien d’anodin quand on sait que la marque s’est posé la question de maintenir un tel site face au développement de la digitalisation. Finalement, en 2017, c’est une logique partiellement inverse que l’entreprise a décidé d’adopter en restant à Dijon et en faisant de son site un fer de lance de l’intégration digitale dans ses méthodes de travail liées à l’activité commerciale.

Image rénovée

« Le but de cette évolution, précise Francis Dauché, directeur de la communication, n’est pas de faire en sorte que nos équipes se substituent aux pharmaciens, mais qu’elles améliorent leurs capacités dans les conseils qu’elles peuvent apporter aux professionnels ». De manière plus globale, et en faisant appel aux entreprises locales, Merck a entièrement repensé les espaces de travail situés dans l’immeuble que la marque occupe à deux pas du Zénith. 

Avec sa pharmacie virtuelle ou des dispositifs numériques permettent, en pointant une tablette tactile sur une simple affiche, de comprendre, en réalité augmentée, le fonctionnement du corps humain et sa manière de réagir à différentes pathologies sur lesquelles l’entreprise travaille et propose des solutions, Merck rénove son image dans un secteur où, comme le reconnaît Francis Dauché « le marché de la pharmacie est assez en retard en matière de digitalisation alors que, paradoxalement, le secteur est guidé par l’innovation, au sens large ». 

C’est dans ce contexte que Merck Médication Familiale remet sur le devant de la scène la marque Médiflor, née il y a plus de quarante-cinq ans et intégrée au groupe avec une nouveauté dans le domaine du traitement des symptômes du rhume (voir encadré).

Berty Robert