IdentifiantMot de passe

Bonjour,
Le groupe de presse économique ForumEco rassemble un ensemble de journaux hebdomadaires régionaux habilités à publier les annonces légales
Nos services
Nous Contacter !

  • Abonnez-vous
  • Appels d'offres par e-mail
  • Alerte Annonces légales

L'article de la semaine

Perspectives. Dans la Marne, dans l’Aube et dans les Ardennes, l’année 2019 va voir débuter, se poursuivre ou aboutir de nombreux projets. Revue d’effectifs non exhaustive.

2019 à l’horizon

Reims Grand Centre prend forme 

Dès avril 2019, la place de l’hôtel de ville entièrement refaite et rebaptisée Simone Veil, devrait être inaugurée, suivie par l’achèvement, dans le courant de l’année de la première phase des travaux d’aménagement des Promenades Jean-Louis Schneiter. 

En septembre 2018, la Ville et le Grand Reims ont également lancé une étude urbaine pour la requalification du secteur du Port Colbert avec l’aménageur Kaufman et Broad, chargé de réfléchir à un projet structurant sur cette vaste friche e de 200 ha située entre le quartier Clairmarais et le canal, à commencer par le site des anciens Magasins Généraux (5ha). Ce dernier pourrait accueillir dans un premier temps les campus de NEOMA Business School et de l’ESAD. 

Les travaux du complexe aqualudique dont la première pierre a été posée en septembre 2018 se poursuivront en 2019. Réalisés par ADIM Est, les travaux représentent un investissement de 50 M€ pour une livraison attendue en 2020. 

Par ailleurs, après six mois de travaux, le centre des congrès rénové sera livré en octobre 2019. Le parc des expositions, lui aussi rénové et la grande salle évènementielle seront quant à eux opérationnels en 2021, à quelques mois d’intervalle. 

NPRU : 365 M€ en cinque ans

 En 2019, le Nouveau Programme de Renouvellement Urbain (NPRU) sera lancé pour mener à bien la rénovation des quartiers Châtillons, Croix-Rouge, Europe et Orgeval. Un programme à 365 M€ pour le renouvellement urbain rémois entre 2019 et 2024, qui va concerner 27 000 habitants dans ces quatre quartiers. Le NPRU sera financé en grande partie par les bailleurs sociaux de Reims, Plurial Novilia, Le Foyer Rémois et Reims Habitat (276 millions d’euros), qui prendront en charge des démolitions de logements et des réhabilitations, des interventions sur les cellules commerciales et de la création d’espaces dédiés aux professions de santé, aux artisans, aux start-up, voire aux acteurs culturels. La Ville de Reims et le Grand Reims abonderont le programme à hauteur de 40 et 46 M€, le reste du financement est complété par l’ANRU (65 M€) et Action Logement (48,3 M€). 

CHU De Reims : démarrage en 2019 

Les travaux de construction du nouveau CHU de Reims débuteront cette année en 2019 sur une emprise foncière de l’hôpital, située dans l’enceinte des hôpitaux Maison Blanche et Robert Debré. En 2022, après la déconstruction de l’aile de chirurgie de l’hôpital Maison Blanche, viendra la construction du second bâtiment dédié aux activités médicales (334 lits et places). Puis, à partir de 2025, les bâtiments de Robert Debré et l’aile de médecine de Maison Blanche seront à leur tour démolis. Le projet de modernisation du CHU de Reims est estimé à près de 400 millions d’euros 

Rives De Vesle 

Le projet Rive de Vesle, situé à la place de l’actuelle concession Renault Pont de Vesle a été présenté en réunion publique aux habitants du quartier fin 2018. Porté par une société de maîtrise d’ouvrage composée des sociétés Quartus et Immovesle, de la SEM Agencia et de l’architecte Jean-Michel Jacquet, il devrait débuter au deuxième semestre 2019 avec la démolition de la concession. Le projet Rives de Vesle comportera des logements, des commerces et de l’hôtellerie. Il devrait voir le jour fin 2022. Benjamin Busson

Benjamin Busson