IdentifiantMot de passe

Bonjour,
Le groupe de presse économique ForumEco rassemble un ensemble de journaux hebdomadaires régionaux habilités à publier les annonces légales
Nos services
Nous Contacter !

  • Abonnez-vous
  • Appels d'offres par e-mail
  • Alerte Annonces légales

L'édito de la semaine

On avance, on avance, on avance...

... mais toujours pas assez vite ! En 2019 en France, les inégalités entre hommes et femmes sont encore criantes. Salaires, accès à certains postes, reconnaissance des compétences... si la Loi et notamment celle sur la parité tente depuis plusieurs années de combler les écarts qui parfois s’apparentent à des véritables fossés entre hommes et femmes, force est de constater que celle-ci ne suffit pas. Et que face à la réticence de certains hommes, il convient aussi de ne pas faire trop de généralités ! Pas d’amalgame, pourrait-on ajouter, « nous les hommes ». 

Car aussi sensible que l’on puisse être à la cause féminine, être un homme aujourd’hui ne nous permet certes pas de vivre directement ces inégalités. Mais cela ne nous empêche cependant pas de les comprendre et de pouvoir en parler. 

S’il faut dès le plus jeune âge expliquer aux petits garçons les rudiments de l’égalité - c’est cela aussi l’éducation -, les femmes doivent elles-mêmes casser le fameux plafond de verre qui plane au-dessus d’elles et de leurs filles. Et ce en toutes circonstances : de l’enfance à la vie professionnelle en passant par le sport, les filles ne sont pas condamnées à porter des robes de princesses, à faire de la danse ou à ne pas oser se diriger vers un métier dit d’homme ! 

D’une affligeante banalité en apparence, cette injonction doit pourtant malheureusement encore être martelée, en France en 2019. Pour que le plafond de de verre cède la place à un ciel radieux.

Benjamin Busson