IdentifiantMot de passe

Bonjour,
Le groupe de presse économique ForumEco rassemble un ensemble de journaux hebdomadaires régionaux habilités à publier les annonces légales
Nos services
Nous Contacter !

  • Abonnez-vous
  • Appels d'offres par e-mail
  • Alerte Annonces légales

L'édito de la semaine

Encore un train de retard

Salto, vous connaissez ? Près d’un an après l’annonce de la création de la plate-forme de streaming commune à France Télévisions, TF1 et M6, le ministre de la Culture, interrogé par France Info, a avoué ne pas savoir quand le portail sera lancé. Le temps pour l’Europe d’indiquer que c’est à l’autorité de la concurrence française de décider, Netflix a gagné plus d’un million d’abonnés dans l’Hexagone, dépassant les 5 millions de comptes. Le projet français accuse donc déjà un handicap important avant même de prendre le départ. Il lui faudra convaincre le consommateur que ce service (moins de 5 € par mois ?) ne consistera pas à faire payer les programmes accessibles aujourd’hui gratuitement en replay. Il faudra aussi et surtout le séduire par une meilleure offre que Netflix, Canal+ et Amazon déjà bien implantés sur le marché. Sans oublier la plate-forme d’Apple puis celle de Disney qui arriveront prochainement. 

À l’heure de la possible suppression d’une redevance télé devenue désuète compte tenu des nouveaux modes de consommation des programmes audio-visuels, la question du financement et de l’accès aux contenus sera encore plus d’actualité. Plus que jamais, les téléspectateurs feront un choix commercial fort, presque politique, en décidant de s’abonner ou non à différents services. Et si ceux-ci deviennent plus frustrants qu’alléchants en privant le client du contenu de leurs concurrents faute de moyens, il ne faudra pas s’étonner si le piratage perdure.

Philippe Demoor