IdentifiantMot de passe

Bonjour,
Le groupe de presse économique ForumEco rassemble un ensemble de journaux hebdomadaires régionaux habilités à publier les annonces légales
Nos services
Nous Contacter !

  • Abonnez-vous
  • Appels d'offres par e-mail
  • Alerte Annonces légales

L'édito de la semaine

Limite-limite

« L’espace. L’ultime frontière »: n’en déplaise à William Shatner, dont le ton grave ouvrait chaque épisode de Star Trek, mais encore faudrait-il savoir où commence l’espace! Pour la Fédération aéronautique internationale (FAI), la limite dite de Karman se situe à 100 km, là où faute d’air, la portance d’un avion ne serait plus suffisante pour lui permettre de voler. Mais aux États-Unis, l’Agence fédérale de l’aviation (FAA) et la Nasa semblent considérer que la vraie frontière se situe plus bas, à 80 km. Ce qui leur permettra d’offrir l’année prochaine leurs ailes d’astronautes aux deux pilotes du SpaceShipTwo, qui le 13 décembre, ont amené leur vaisseau Virgin Galactic à une telle altitude, avant de revenir se poser dans le désert de Mojave, en Californie. Alors, ont-ils pénétré l’espace, ou l’ont-ils simplement frôlé? Pinaillage de jaloux, diront sûrement les explorateurs. Encore que dans l’espace, la précision est un critère vital, surtout quand il s’agit d’altitude. Mais on se rappellera aussi que, depuis des siècles, Christophe Colomb n’en est pas moins considéré comme le découvreur (le plus récent) du continent américain, alors qu’il a abordé… à plus d’un millier de kilomètres de ses côtes, en Haïti.

Simon Casteran